Vaincu à Waasland Beveren, Bruges prépare très mal son grand rendez-vous européen

 

Peu de spectacle mais beaucoup d'intensité pour le match d'ouverture de la 6e journée de championnat au Freethiel. A domicile, Waasland-Beveren a mené la vie dure au champion en titre. Trop brouillon, le Club de Bruges n'a jamais trouvé de solution pour mettre à mal l'organisation jaune et bleue. Et c'est finalement les Waeslendiens qui ont trouvé la faille, grâce à une belle percée et une frappe imparable de Siebe Schrijvers, dans tous les bons coups ce soir (57e). A terre, la bande à Michel Preud'homme a bien tenté de réagir, sans y parvenir. Les Brugeois s'inclinent en terre waeslandienne (1-0) et prépare de la plus mauvaise des manières leur première joute européenne de mercredi.

1. Un bilan catastrophique pour Bruges
Troisième défaite en 6 matchs pour les Brugeois: ce début de saison est catastrophique. Sept petits points glanés et un niveau de jeu qui n'est pas à la hauteur d'un champion en titre, le Club va devoir relever la tête dans les semaines à venir. Mais c'est surtout à l'extérieur que les hommes de Preud'homme semblent le plus en difficulté. C'est même le moins que l'on puisse dire, puisque c'est la 3e défaite consécutive des Brugeois, en déplacement. Si les défaites à Courtrai et Ostende étaient en partie explicables, celle à Waasland l'est certainement moins. Et le Club devra remettre les pendules à l'heure, dès la semaine prochaine, contre Eupen... à domicile. 

2. Waasland-Beveren y a mis tout son coeur
C'est sans doute la principale leçon à retirer de cette rencontre: les Waeslendiens n'ont pas le talent de leurs adversaires de ce soir, mais ils y ont mis toute leur énergie. Dominée pendant l'ensemble de la rencontre, l'équipe de Stijn Vreven n'a jamais baissé les bras. Solides défensivement, les Waeslendiens se sont accrochés et ont profité de leur unique franche occasion pour mettre Bruges au tapis. Idéal pour lancer la saison d'un club qui traînait en 15e position avec 2 petits points avant la rencontre. Le voilà à 5, avec en prime, une victoire de prestige sur le champion en titre.

3. Et maintenant la C1 pour le Club
Michel Preud'homme avait tout fait pour que ses hommes soient sur le qui vive. "Ce match est plus important que celui de mercredi", clamait le coach brugeois. Mais ses joueurs n'ont pas réussi à lui donner raison sur la pelouse. Et cette défaite fait très mauvais genre à 5 jours d'un énorme rendez-vous européen. Mercredi, les blauw en zwart recevront Leicester, le champion d'Angleterre en titre, en ouverture de la phase de poule de la Ligue des Champions. Si les joueurs seront, forcément, plus motivés que ce vendredi, ils devront aussi se montrer plus inspirés pour s'éviter une déroute  européenne.

Commentaires