L'Américaine Reese décroche un quatrième titre à la longueur

 

L'Américaine Brittney Reese, 30 ans, a décroché un quatrième titre de championne du monde à la longueur, avec un saut à 7m02 vendredi soir au stade olympique de Londres.

Reese, vice-championne olympique en titre, a devancé la Russe, sous drapeau neutre, Darya Klishina (7m00), et la tenante du titre et championne olympique à Rio, l'Américaine Tianna Bartoletta (6m97). 

Brittney Reese se pare d'or aux Mondiaux pour la quatrième fois après Berlin en 2009, Daegu en 2011, et Moscou en 2013. En 2012, elle avait remporté le titre olympique à Londres. 

Emma Coburn sacrée sur 3.000 m steeple
L'Américaine Emma Coburn a remporté le titre de championne du monde du 3.000 m steeple, en bouclant sa course en 9 min 02 sec 58/100e, soit la meilleure performance réalisée sur la distance lors d'un championnat du monde, vendredi soir à Londres. 

Coburn, médaillée de bronze aux JO de Rio, a devancé sa compatriote Courtney Frerichs (9:03.77) et la Kényane Hyvin Kiyeng Jepkemoi (9:04.03), championne du monde en titre. Emma Coburn est la première Américaine à devenir championne du monde sur la distance.La championne olympique et détentrice du record du monde, Ruth Jebet (Bahrain) est 5e en 9:13.96. 

Onze finales comme apothéose dimanche
Il n'y aura que des finales dimanche au programme de la dixième et dernière journée des championnats du monde d'athlétisme organisés depuis le 4 août à Londres. Une retiendra l'attention de toute la Belgique, celle du relais 4X400 m messieurs. Pour autant bien sûr que l'équipe de Belgique, les Tornados, parviennent à s'extraire d'une série redoutable. En finale, la bande à Jacques Borlée et Patrick Imschoot espère battre son record de Belgique (2:58.52) établi lors de la mémorable finale olympique à Rio. 

Elle avait manqué la médaille de bronze de 3/100e de seconde au Brésil.Auparavant, le public londonien aura pu assister sur le célèbre Mall à un festival de marche. La seule nouvelle épreuve de ces Mondiaux, le 50 km marche dames s'élancera, pour plus de quatre heures d'efforts, en même temps que le 50 km messieurs. Dans l'après-midi, ce sont les 20 km qui animeront l'avenue qui mène au palais royal de Buckingham, au coeur de la ville. 

Le London Stadium vibrera une ultime soirée aux exploits de la hauteur masculine, du disque féminin, des 5000 m et 800 m féminin, 1500 m masculin avant de s'enthousiasmer aux très spectaculaires 4X400 m dames et messieurs.

Commentaires