Ce que doivent faire les Diables Rouges pour être têtes de série au Mondial

 

Le tirage au sort de la Coupe du Monde 2018 aura lieu le 1er décembre prochain. En attendant de savoir qui se dressera sur notre route, les Diables Rouges doivent impérativement terminer le boulot pour garder leur statut de tête de série.

Première nation européenne qualifiée pour la Coupe du Monde, la Belgique a assuré le job en Grèce pour sa troisième participation consécutive à un grand tournoi. Grâce aux succès face à Gibraltar et à Athènes, les Belges grimpent virtuellement à la cinquième place du classement FIFA. Seuls le Brésil, l'Allemagne, l'Argentine et le Portugal les précèdent. La Colombie pourrait aussi les dépasser si elle parvenait à s'imposer ce soir contre le Brésil.

Contre l'Espagne en Russie?
Mais même si les "Cafeteros" l'emportent, les Diables Rouges resteront bien accrochés à leur sixième place. Une position qui leur garantit un statut de tête de série lors du tirage au sort de la phase finale le 1er décembre. Outre la Russie, ce sont en effet les pays du top 7 du classement FIFA qui bénéficieront de ce statut. Pour en être assurés, les Diables Rouges doivent donc gagner leur deux derniers matches de poules, en Bosnie et à domicile contre Chypre. Cela permettrait de maintenir à distance la Pologne, le Chili, la Suisse, la France et donc la Colombie.

Gageons que ce statut privilégié ne garantit rien. A l'Euro 2016, la Belgique était aussi tête de série et était tombée dans le groupe de l'Italie, avec la suite que l'on connaît. Ici aussi, des nations comme l'Espagne, la France, l'Italie ou l'Angleterre pourraient très bien se retrouver sur la route des joueurs de Roberto Martinez, même avec un statut protégé au tirage au sort. Pas forcément un cadeau...

Commentaires