Sénégal-Pêche en Casamance: Kafountine l’eldorado du poisson séché

 

Par Samsidine NIASSY (Actu24, ZIGUINCHOR)

La commune de Kafountine dans le département de Bignona est à ce jour une commune envahie par des pêcheurs venus des régions du Sénégal voir d’autres pays de la sous région  pour y trouver le fruit de leur métier qui est tout simplement la pêche.

Mais à côté de ses derniers, se trouvent une autre frange de personnes qui ont optées pour le séchage du poisson car à Kafountine ce sont des tonnes de poissons qui y sont débarqués. Et c’est au tour des milliers de fours qu’hommes et femmes s’activent à côté de séchoirs solaire ou traditionnel pour la transformation de ce produit halieutique tant prisé dans certaines familles du pays et selon Mr Moro Demba coordinateur du comité local de la pêche artisanal (CLPA). Ce phénomène est à ce jour un gagne pain pour ces milliers de personnes qui tournent au tour de la filière. Après la transformation du poisson, nous remarquons l’arrivée d’autres personnes en charges de l’écoulement du produit fini et là, la destination de ce produit est souvent les pays de la sous région comme le Ghana, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire voir même l’Europe. Il faut signaler que le poisson traité est souvent la Pélagie (Yaye Boye), il y’a aussi les ailes de requins et autres poissons chat qui font l’objet de beaucoup de spéculation de la part des ressortissants des autres pays plus haut cités. Il nous arrive d’en manqué quand la pêche n’est pas fructueuse. Mais, notre seul souci, reste la déforestation par ceux qui alimentent en bois de chauffe les fourneaux à ciel ouvert que vous voyez de l’autre côté du débarcadère.

Il est donc temps que l’Etat du Sénégal nous vient en aide avec la multiplication des fourneaux solaire pour mieux préserver nos forêts et la nature.

                   

Photos: 

Commentaires