Sénégal-Découverte de la société Cairn: Encore plus de pétrole sur le champ SNE

 

La société pétrolière et gazière d'Édimbourg, Cairn Energy PLC (LON: SNE), a annoncé avant-hier le succès de son dernier sondage au large des côtes du Sénégal, où des tests sur deux zones de réservoir séparées ont montré des débits de pétrole de près de 9 000 barils de brut par jour.

Un premier test d'écoulement a évalué un intervalle de 18 mètres et a produit du pétrole pour un débit maximal de 4 500 barils (les deux essais réalisés sur des starters différents, en 24 heures, ont enregistré des niveaux de 2 500 et 3 000 barils). Le deuxième essai était sur une zone de 8,5 mètres qui a produit une estimation maximum de 4 200 barils (sur un test de 24 heures qui a donné 3 900 barils). Les échantillons de pétrole ainsi obtenus ont été analysés et montrent qu'il est d'une qualité similaire aux autres puits SNE précédents.

Ce mardi, Cairn a fait savoir que son dernier forage est en avance sur le calendrier et dans la ligne du budget fixé. C'est pourquoi Cairn a annoncé son intention de forer un autre puits d'exploration que les analystes n'avaient pas anticipé. La plate-forme de forage Drena Max Stena est d'ailleurs en train de se déplacer à l'emplacement de ce prochain puits Vega-Regulus (VR-1), situé à 5 km à l'ouest de la découverte SNE-1 pour y démarrer ses activités. Un officiel de Cairn a déclaré que "VR-1 fournira une évaluation plus approfondie de la grande découverte SNE et également une cible d'exploration séparée qui pourrait contenir environ 100 millions de barils de pétrole"

Le Directeur de Cairn, Simon Thomson, a pour sa part indiqué que le bilan financier solide de sa société lui a permis de capitaliser sur la baisse du coût des services dans un contexte du repli déclenché par la chute des prix du brut. Les analystes de Barclays ont indiqué que les résultats initiaux du puits SNE 5 étaient peu susceptibles d'avoir un impact sur les actions de Cairn. Il semble d'ailleurs que c'est la raison pour laquelle Cairn et ses partenaires ont procédé à ce test imprévu pour intégrer pleinement les résultats du puits SNE-5 avant de passer au puits d'évaluation SNE-6 pour terminer le test d'interférence planifié.

Cairn a nommé le mois dernier Eric Hathon, un ancien de Marathon Oil, comme directeur de l'exploration à partir de mai 2017, pour succéder à Richard Heaton qui va à la retraite. Les actions de Cairn Energy ont clôturé ce mardi par un bond allant de 6,7p à 224,2p.

Cairn exploite les blocs Sangomar Deep, Sangomar Offshore et Rufisque au large du Sénégal, avec une participation de 40%, aux côtés de l'Australien Woodside 35% et de FAR 15%. L'Etat du Sénégal avec Petrosen détient 10%. Un partage du gâteau qui n'a pas été sans heurt quand FAR a contesté l'entrée de Woodside qui a acheté la participation de ConocoPhillips à 350 millions de dollars US en 2016.

La joint-venture a foré sept puits, en trois ans, et a trouvé des ressources conditionnelles sur le champ SNE évaluées à plus de 2,7 milliards de barils de pétrole brut.

 

Commentaires