Sénégal-Boundou: Le nouveau Almamy intronisait en présence des autorités locales et administrative

 

Par Abdou DIEYE (Actu24, TAMBA)

Le présidant du conseil départemental de Bakel, initiateur de ces moments culturels dans sa collectivité locale, a présidé, en compagnie du Sous-préfet de Kidira, à l’installation du nouveau Almamy du Boundou. Thierno Ousmane Sy est celui qui a été intronisé, nouveau Almamy du Boundou par les populations et les sages de la localité.

Depuis sa création, le célèbre royaume du Boundou a connu plusieurs Almamy dont le plus célèbre reste l’Almamy Malick Sy. Venu du Fouta Toro, rappelait le maitre de cérémonie, il est celui qui créa le royaume du Boundou. Il était un érudit et faisait office de roi de la contrée avec ses innombrables talibés. Aujourd’hui, il était question de lui trouver un successeur  parmi les nombreuses personnes qui sont déjà passées.Thierno Ousmane Sy est celui qui a été nommé nouveau Almamy du Boundou. Paré de ses plus habits dignes d’un prince, il est arrivé devant la foule sur son cheval de couleur blanche. Tous les attributs dignes d’un Almamy lui étaient décernés. «Dorénavant, c’est ce dernier qui fera office de chef spirituel et traditionnel de la contrée», le Mc. L’Almamy était l’homme fort de la contrée, rappellent les sages de la localité, qui se sont succédé au micro. Il disposait de beaucoup de bras que constituaient ses talibés et ses soldats. Parmi les plus célèbres Almamy, les dignitaires du village,  rencontrés ont cité les noms de Hamady gaye Sy, dans les années 1745, celui de Moussa Sy qui  régna de 1769 à 1774, celui de Séga Maka Sy (1774-1781), entre autres Almamy du Boundou.

Aujourd’hui, il s’agit d’introniser l’Almamy Thierno Ousmane Sy. Il n’est pas le plus âgé mais, il  remplit toutes les conditions pour accéder au grade d’Almamy. Selon les informations reçues, ne peut pas être Almamy celui qui n’a pas une parfaite maitrise du coran et des hadiths du prophète. D’ailleurs, lors e la cérémonie d’intronisation, après lui avoir donné la parole, il est soumis devant tout le monde à une série de question auxquelles il n’a pas droit à l’erreur. C’est quand il passe avec brio cette épreuve, qu’il est annoncé de partout qu’il est le nouveau Almamy du Boundou.

Genése du royaume du Boundou.

Le royaume du Boundou remonte vers le 17é siècle, informe les sages du village. Il a été créé par le marabout Torodo, Malick Sy qui en devint d’ailleurs le premier Almamy. Ce dernier a âprement lutté contre le royaume du Djolof ainsi qu’avec  les Malinkés du Bembouk car, le Boundou faisait frontière avec le Djolof, le Fouta Toro, la Galam et le Bembouk. C’est après avoir remporté ces victoires militaires qu’il créa le Boundou.

Le royaume tirait sa richesse, du commerce de la gomme arabique, de l’élevage et de l’agriculture, grâce à ses sols fertiles et objet de toutes les convoitises d’en ces moments.

Les populations de la localité sont très variées. Aujourd’hui, on y trouve des Wolofs, des peuls, des toucouleurs et même des malinkés, entre autres ethnies présentes dans la contrée.

Photos: 

Commentaires