Sénégal-Boubou Diouf Tall Observateur National des Lieux de Privation de Liberté: «Boy Djiné» se porte bien 

 

Par Ibrahima DIA

Ce jeudi 8 août septembre 2016 s'est tenue à Dakar au bureau régional pour l'Afrique de l'Ouest du Haut commissariat des Nations Unies aux Droits de l'homme une cérémonie de présentation du plan stratégique 2016-2018 de l'observateur national des lieux de privation de liberté. A ce propos nous n'avons pas manqué d'interrogé le patron de cette structure sur le cas «Boy Djiné»

«Boy Djiné» se porte bien, il nous l'a confirmé lui même, tout ce qu'il souffre, c'est son isolement ». C'est en ces termes que Mr Boubou Diouf Tall s'est prononcé sur le cas «Boy djiné» dont ses avocats avaient relaté dans la presse un état de santé  «critique». C'était en marge de la cérémonie de présentation du plan d'action de l'observateur qu'il dirige.

Cet événement a été l'occasion de présenter le travail et la stratégie de l'ONPL dans la mise en œuvre de sa mission à la communauté nationale et internationale et de répondre aux préoccupations évoquées par les médiats et les populations sur la situation carcérale, les conditions de vie des détenus et les longues détentions préventives qui sont une des causes de la surpopulation carcérale. 

L'ONPL travaille en étroite collaboration avec le Haut Commissariat des Droits de l'homme, dans le cadre de l’exécution du protocole facultatif se rapportant à la convention contre la torture et les autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants (OPCAT). Cette organisation internationale accompagne l'observateur national dans les visites des lieux de privation de liberté: brigades de gendarmerie, commissariats de police, maisons d’arrêt et correction, centre psychiatriques etc…, des formations sont également organisées au bénéfice des agents chargés de l'application de la loi.

Photos: 

Commentaires