Relance de l’Anrac: Sédhiou et Kolda parmi les priorités

 

Par Cheikh Tidiane Diédhiou Maodo (Actu24, Sédhiou)

La nomination d’un nouveau Directeur semble donner de nouvelles ambitions à l’agence nationale pour la relance des activités socio-économiques en Casamance. En plus de Ziguinchor, Sédhiou et Kolda sont désormais inscrites parmi les priorités.

L’agence nationale pour la relance des activités socio-économiques en Casamance a été créée après les accords de Katiew en Guinée-Bissau. Depuis plus d’une décennie, l’A.N.R.A.C intervient principalement dans la région de Ziguinchor pour contribuer à soulager les souffrances des populations victimes de ce conflit. A peine installé dans ses nouvelles fonctions, le directeur de l’A.N.R.A.C entame une tournée dans les trois régions administratives. «Nous avons rendu une visite de courtoisie aux autorités administratives, religieuses et coutumières avec qui notre structures travaille » précise Ansou Sané. Pourtant, dans les régions de Kolda et de Sédhiou les populations se plaignent de sentir très peu sa présence depuis sa création. «L’agence va désormais accentuer sa présence. Elle sera représentée dorénavant aux comités régionaux de développement. Une façon de voir plus clair ce qu’attendent les préoccupations des populations de ces régions» a dit Ansou Sané, Dg de l’A.N.R.A.C. « Nous avons le soutien de toutes les autorités dans la mise en place des orientations et aussi dans la remontée des préoccupations des populations» a précisé le nouveau Dg.

Il s’agira alors de créer le cadre favorable pour que les différents programmes et O.N.G puissent mener des activités visant à impacter le vécu quotidien des populations impactées par le conflit casamançais.

Commentaires