Le Khalife de Thiénaba se fâche contre le maire Talla Diagne

 

Yacine NDIAYE (Actu24, THIÈS)

Le Khalife général de Thiénaba, Serigne Cheikh Ahmed Tidiane Seck, en recevant, ce mercredi 6 décembre, le président du Haut conseil des collectivités territoriales (Hcct)Ousmane Tanor Dieng, n’a pas caché sa colère contre le contre le maire de ladite commune, Talla Diagne. M. Dieng avait auparavant été l’hôte du Khalife général de la famille Kountiyou, Serigne Cheikh Bouh Mouhamed Kounta. Une visite en prélude du Gamou de Ndiassane qui célèbre le huitième jour de la naissance du Prophète (PSL).

Serigne Cheikh Ahmed Tidiane Seck a même demandé à M. Dieng d’avertir le président Macky Sall sur la «colère de la famille de Cheikh Amary Ndack Seck, pour qu’il prenne les «dispositions adéquates allant dans le sens de sauvegarder ses relations avec le foyer religieux de Cheikh Amary Ndack Seck». Au cours de cette visite, les autres membres de la Famille maraboutique ont refusé que le président du Haut conseil des collectivités territoriales (Hcct) donne la parole au maire aperiste de la commune, Talla Diagne, qu’ils accusent de «n’avoir aucun respect, aucune considération à l’endroit du Khalife Cheikh Ahmed Tidiane Seck». Le membre du Hcct, serait-il devenu «persona-non-grata» dans la cité religieuse où il semble n’avoir plus droit a la parole ?

Aussi bien a Ndiassane qu’a Thiénéba, Tanor Dieng a sollicité des prières des religieux pour la réussite de sa mission à la tête du Haut conseil des collectivités territoriales. Il a insisté sur la «qualité des relations entre les grandes familles religieuses et le pouvoir au Sénégal. Un bon compagnonnage. Cela a été matérialisé à travers le Hcct où sont présents 11 membres des familles religieuses».

Ousmane Tanor Dieng a aussi évoqué le «Programme de modernisation et d’équipement des cités religieuses du Chef de l’Etat» et la nécessité d’étudier, à l’avenir, «l’impact des manifestations religieuses sur l’économie nationale, sur la promotion de l’emploi».

 

Commentaires