Bignona: La zone des palmiers en conclave pour son envol économique

 

Par Samsidine NIASSY (Actu24, ZIGUINCHOR)

Peuplé de plus mille âmes, le village de Koussabel dans la commune de Djinaki a abrité ce jeudi 28 décembre 2017 le premier forum pour l’émergence de la vallée des palmiers «CEVAP» dont le thème est «Paix et Développement».

Un forum qui a reçu la bénédiction des combattants du mouvement des forces démocratiques de la Casamance (MFDC) venus en nombre pour partager avec les populations des 12 villages qui gravitent au tour de cette belle vallée. Ces derniers ont dans un élan unitaire magnifié la tenue ce forum du fait de sa pertinence car pour eux, le développement doit être issu à partir d’une paix durable gage d’une stabilité économique de tous les villages. Au nom des femmes, Salina Sonko dira que les femmes de la zone des palmiers sont dans le désarroi à cause des difficultés liées au manque d’infrastructures routières. Pour Daouda Boss président du comité pour le développement de la zone des palmiers (CADP), il n’y aura pas de développement de la zone des palmiers faute d’initiatives car, depuis 1990, cette zone vu son enclavement et surtout la présence de cantonnements tant du côté de l’armée que celui des combattants du mouvement des forces démocratiques de la Casamance (MFDC). L’entrée des véhicules était interdite dans cette zone même les ambulances n’avaient pas droit d’accès et c’est à partir de cette date que le CADP est entrée en jeu pour trouver une solution à cette situation. Nous étions coupés du reste du Sénégal et aller en Gambie était plus facile que d’aller à Baila qui n’est qu’à 10 km de Koussabel a-t-il conclu. Pour le parrain qui n’est autre que l’ancien ministre d’Etat Robert Sagna seul le pardon restera le seul moyen de trouver au plus vite une solution à cette situation.

Il est donc nécessaire que les populations de cette zone soient unies comme un seul homme pour vaincre le tabou qui mine le développement de tous les villages qui composent la zone des palmiers.

                       

Commentaires