Santé communautaire: "Notre mission n'est pas de tout repos", selon Nassara Diop Ba présidente des "Badianou Gokh"

Par Ibrahima Dia

Initié depuis 2010 par l'ancien président Abdoulaye Wade, le programme dénommé " Badianou Gokh" suit son bout de chemin. Cette initiative a pour but de faire la promotion de la santé et de lutter efficacement contre la prolifération de certaines pathologies. A ce propos nous avons rencontré Mme Ba Nassara Diop présidente des "Badianou Gokh" de la commune de Grand Dakar qui pense que la demande est de loin supérieure à l'offre avec seulement 28 volontaires.

"Notre mission n'est pas de tout repos" a déclaré Mme Ba Nassara Diop, la présidente des "badienou Gokh" de la commune de Grand Dakar. Rencontrée au sortir d'une "visite à domicile" (Vad), trouvaille de cette structure, elle explique que toutes les cibles de la population les intéressent. A travers les jeunes filles, des campagnes de sensibilisation des infections sexuellement transmissibles ( Ist) en prônant l'abstinence ,les campagnes de planification familiale et les consultations prénatales pour les femmes adultes , l’assistance aux personnes âgées sont aussi le lot quotidien de leurs activités a-t-elle souligné. Mme Ba précise que c'est le bénévolat qui est leur statut et qu'elles sont seulement animées de la volonté de servir la société et qu'il est temps d'améliorer leur sort pour mieux remplir leur mission puisque les pathologies comme la tuberculose, le sida, le paludisme entre autres sont toujours là.

Interpellée sur le programme de la couverture maladie universelle , la présidente de la structure appelle les populations à s'approprier de cet excellent programme qui vise à trouver une solution durable à la prise en charge financière des patients pour leur permettre de bénéficier de soins de qualités a-t-elle déclarée et les "Badianou Gokh" mènent des campagnes de sensibilisation dans ce sens.

Commentaires