Sénégal-Chimio prévention du paludisme: Kédougou dans la ligne de mire du Pnlp

 

Au moins 95% des enfants âgés de 3 à 120 mois (10 ans) dans la  région de Kédougou sont ciblés depuis le 1er août dernier par une campagne de chimio prévention du paludisme saisonnier (CPS). Un communiqué du Programme national de lutte contre le paludisme (Pnlp) délivré hier, à cet effet, indique qu’il s’agit de pourvoir des concentrations thérapeutiques en médicament antipaludique dans le sang de cette tranche d’âge la plus vulnérable pendant toute la période hivernale durant laquelle le risque palustre est le plus élevé dans les zones visées. Se définissant comme l’administration intermittente d’un médicament antipaludique au cours de la saison de forte transmission, la chimio prévention du paludisme saisonnier (CPS) a pour objectif de préserver la population ciblée de toute contamination.

Le communiqué émanant du bureau de la communication du (Pnlp) indique que la mortalité et la morbidité dues au paludisme chez les enfants durant la saison des pluies, continuent de préoccuper vivement les pays du Sahel. Et pour faire face contre le fléau, l’administration à intervalles appropriés d’un traitement complet antipaludique efficace au cours de cette période de forte prévalence permettait de réduire la morbidité et la mortalité infantiles. C’est dans ce cadre, poursuit la même source, que le Sénégal a introduit depuis 2013 dans sa politique de prévention et de prise en charge, cette forme d’intervention afin d’atteindre l’objectif fixé dans son plan stratégique 2016-2020 porté sur la pré élimination du paludisme au Sénégal.
 
La mise en œuvre de cette stratégie consiste à organiser des campagnes locales de masse qui consistent à distribuer et administrer gratuitement  les médicaments (SP + AQ) à travers des portes à portes qui s’appuient sur le dispositif communautaire. 
 
L’intervention est accompagnée d’un important volet de sensibilisation, de plaidoyer et de mobilisation sociale. Le communiqué de conclure que la région de Kédougou va bénéficier pour cette année de quatre passages durant les mois d’Août, Septembre, Octobre et Novembre. Alors que les régions de Tambacounda, Sédhiou et Kolda feront l’objet de trois passages entre septembre et  novembre 2017.   

Commentaires