Comment la cigarette cause le cancer?: Mutations des cellules

 

Le lien entre le tabagisme et le cancer est établi depuis de nombreuses années. Le tabagisme est lié à  17 types de cancers. Le tabac contient plus de 7 000 produits chimiques, dont au moins 70 sont cancérogènes (causant le cancer). Cependant, comment exactement et pourquoi le tabagisme provoque le cancer – c’est-à-dire, le processus menant à la maladie n’est pas bien compris.

Les cancérogènes dans les cigarettes provoquent des dommages à l’ADN, ce qui entraîne plus de mutations dans les cellules saines. C’est pourquoi le risque de cancer est plus accru chez les fumeurs. Chaque année, si vous fumez un paquet de cigarettes par jour , chaque cellule dans vos poumons subira environ 150 nouvelles mutations génétiques.

Certaines de ces mutations peuvent être inoffensives, mais plus le nombre est élevé, plus le risque est élevé que l’une ou plusieurs de ces mutations finiront par causer le cancer. La mutation est le processus par lequel des changements se produisent dans la séquence d’ADN d’un gène.

Selon une étude publiée vendredi , après que vous ayez fumé  pendant une année , un paquet de cigarettes par jour, les cellules du larynx subissent environ 97 nouvelles mutations, celles du pharynx  39 nouvelles mutations et les cellules de la cavité buccale subissent 23 nouvelles mutations.

Même les organes qui ne sont directement exposés à la fumée des cigarettes apparaissent touchés. Les chercheurs ont compté environ 18 nouvelles mutations dans chaque cellule de la vessie et six nouvelles mutations dans chaque cellule du foie pour chaque «paquet fumé au cours de l’année»

Les résultats sont basés sur une analyse génétique de 5 243 cancers, dont 2 490 cancers de fumeurs et 1 063 de patients qui ont dit qu’ils n’ont jamais fumé.

Génome du cancer

Tous les processus biologiques qui conduisent à des mutations cellulaires laissent une signature sur le génome de la cellule. Cela signifie que la cause de la mutation peut être retracée. Les chercheurs ont trouvé plus de 20 signatures de mutations dans les 17 cancers qui ont été associés au tabagisme. Parmi celles-ci, cinq étaient élevées dans les tumeurs de personnes qui ont fumé.

Les chercheurs ont utilisé des superordinateurs pour comparer des milliers de séquences du génome du cancer. Les ordinateurs ont regroupé les séquences dans 20 catégories distinctes, ou «signatures mutationnelles». Les mutations liées à cinq de ces signatures étaient plus fréquentes dans les tumeurs de fumeurs que dans les tumeurs de non-fumeurs.

Plus précisément, un sous-groupe identifié  «Signature 4» était particulièrement important. Cette mutation était directement liée aux lésions de l’ADN sur les tissus directement exposés à la fumée, comme les poumons et le larynx.

D’autres signatures ont été trouvées sur une  certaine enzyme connue pour causer la mutation en accélérant l’horloge moléculaire – celles-ci ont été trouvées où la fumée n’était pas directement exposée, comme dans le cas du cancer de la vessie.

Les chercheurs ont estimé que ces types de mutations ont pour effet d’accélérer « l’horloge » à l’intérieur des cellules. Plus une horloge cellulaire est rapide, plus l’ADN de la cellule s’expose à un risque de mutation

«La façon dont le tabagisme provoque le cancer est plus complexe qu’on ne le pensait», a déclaré Mike Stratton, directeur de l’Institut Trust Sanger de Wellcome( Angletere)  et coauteur principal de l’étude

Le tabagisme tue six millions de personnes par an dans le monde et , si la tendance se maintient, l’Organisation mondiale de la santé prévoit plus d’un milliard de décès liés au tabac au cours de ce siècle.

Commentaires