Tambacounda-Le Dg de la Sn Hlm sur l’affaire Khalifa Sall: «Insulter la méthode avec laquelle il a été mis aux arrêts, c’est insulter l’ensemble de notre dispositif judiciaire»

 

Par Abdou DIÈYE (Actu24, TAMBA)

Le Directeur général de la Sn Hlm en marge de l’assemblée générale que tenaient ses jeunes dans son fief du populeux quartier Plateau dans la commune de Tamba, s’est  prononcé sur l’affaire Khalifa Sall. Pour lui, et devant une foule toute acquise à sa cause, il a asséné qu’il faut que les gens sachent que le maire de Dakar est un compatriote qui a été investi d’un pouvoir qu’il tient des sénégalais.

Pour autant aussi, il faut que les uns et les autres sachent qu’il était un ordonnateur de dépenses, des ressources qui proviennent des sénégalais et qu’il doit rendre compte de leur utilisation. Aujourd’hui, poursuit le patron de la Sn Hlm, il est bon que les gens sachent tout aussi qu’il n’est pas devant le tribunal de Macky Sall ou encore moins devant ses juges. «Il est devant les magistrats qui sont investis du pouvoir de juger et, c’est ce qui est acceptable dans notre république », martèle-t-il. C’est pourquoi, fulmine-t-il,  «insulter la méthode avec laquelle il a été mis aux arrêts, c’est insulter l’ensemble de notre dispositif judiciaire ». Et, c’est regrettable, l’opposition doit être appelée à plus de raison et de responsabilités, rugit le boss de la Sn Hlm qui pense que la fin de la récréation doit être sonnée et que les gens se concentrent sur les choses les plus essentielles au lieu de continuer à pérorer sur des banalités.

Conseillant les membres de l’opposition qu’il qualifie de retardataires et de nihilistes, Kassé martèle que lorsque vous aspirez à diriger un pays que vous dites porter dans le cœur, vous devez en respecter les institutions, c’est la moindre des choses, vocifère-t-il.

Commentaires