Sénégal-Oumar Sarr accuse: Des milliers de personnes frauduleusement inscrites à Dagana

 

Les jeux sont faits. L’APR peut d’ores et déjà être déclarée vainqueur des prochaines élections législatives à Dagana.

 Selon, le coordonnateur national du Parti démocratique sénégalais, le ministre de l’Intérieur et le Directeur général de la SENELEC sont en train de transférer des milliers d’électeurs dans cette localité pour remporter lesdites élections.

«Incapable de gagner la commune de Dagana, l’APR a décidé de passer par une autre stratégie en transférant des milliers d’électeurs vers la commune. Ainsi de jeunes chômeurs de Dakar, de Saint-Louis, de Kaolack, de Thiès, de Lompoul, de Podor et d’autres communes du département de Dagana (Richard-TolI, Mbane, Bokhol et Ross-Béthio notamment) ont été frauduleusement inscrits dans la commune», affirme Oumar SARR.

L’ancien ministre sous Me  WADE soutient que le procédé l’APR à Dagana est simple. Il consiste, selon lui, à fabriquer de faux certificats de résidence et moyennant de l’argent pour l’inscription et une promesse d’indemnisation substantielle le jour du vote et du travail à la SENELEC. Pour obtenir ces faux certificats, ils ont fabriqué un certificat de résidence en scannant la signature d’un adjoint au maire et l’ont multiplié par milliers. «Après un suivi à la trace depuis quelques semaines, quelques-uns parmi eux ont été finalement pris la main dans le sac.  Quatre jeunes habitants de la commune de Richard-Toll (A. Mbodj, A. Gaye, M. Ndiaye et P.O. Fall) ont été inscrits à Richard-Toll comme électeurs de la commune de Dagana avec de faux certificats de résidence et tous les documents sont aujourd’hui en notre possession», détaille le responsable libéral, maire de Dagana. Qui  demande aux avocats de son parti de déposer une plainte contre ces jeunes frauduleusement inscrits comme électeurs de Dagana et contre les commanditaires pour que toute la chaîne des fraudeurs soit démasquée.

Commentaires