Sénégal-Inauguration d’un stade datant de longtemps: Macky inonde Pikine de promesses

 

Le chef de l’Etat était hier dans la banlieue où il a activement battu campagne. Officiellement, c’était pour réceptionner le stade Alassane DJIGO et  lancer les travaux de la Grande mosquée. Mais à l’arrivée,  Macky SALL a inondé la banlieue de promesses.

Le marché «Sandicat» de Pikine sera transformé en un marché de fruits modernes. L’annonce est du président de la République, Macky Sall. Ce dernier l’a fait savoir, hier, lors de la cérémonie de réception du stade Alassane Djigo, laquelle a été précédée par la pose de la première pierre de la Grande mosquée de Pikine. «Je considère que Pikine mérite mieux que le sort qui lui est réservé. Je prends l’engagement ici, devant le maire de la ville et devant le maire de Pikine-Est, pour la construction d’un marché moderne de fruits qui va prendre le relais du marché ‘sandicat’, connu pour son insalubrité», a fait savoir d’emblée le chef de l’Etat. Séduit par la mobilisation des acteurs sportifs, le président Sall inonde Pikine de promesses. «C’est ici que j’ai fait mon meeting de clôture le 24 février 2012 qui m’a porté au pouvoir. Je viens dans cette localité de la banlieue depuis1973 et à l’époque, j’allais à Thiaroye, passant par Gouye Fatou Maïga et Gounass. Je veux construire Pikine et je ne veux plus que l’on considère ce département comme une cité dortoir. D’ailleurs, le Train express passera par ici et il y aura des gares ici. Et bientôt, les inondations ne seront plus qu’un vieux souvenir, avec notre programme», affirme-t-il.

Continuant son opération de charme dans une manifestation sportive aux allures de campagne électorale, Macky Sall ajoute : «Renforcer Pikine, c’est restaurer le territoire métropolitain et c’est aussi conforter son rôle de premier plan dans le sport qui a connu de grandes figures emblématiques dont Falaye Baldé, Eumeu Sène, Pape Diop ‘Boston’. C’est offrir également à sa jeunesse l’occasion de faire éclore ses talents. Et la réfection du stade Alassane Djigo est une réponse à la demande de la jeunesse». Tout en exhortant le ministre des Sports, Matar Bâ, et les autorités locales de Pikine, Macky les invite à veiller à l’entretien du stade, construit pour un coût d’un milliard 300 millions Frs Cfa. Ce, par la mise en place d’un cadre de gestion, avant de promettre la réhabilitation du stade de Mbao et d’autres infrastructures sportives au niveau des départements de Kaffrine, Kédougou et Sédhiou.

Les artistes n’ont pas été en reste dans l’opération de séduction de Macky Sall. Ragaillardi par la prestation des différents artistes qui se sont succédé au micro et le discours du président de l’As Pikine, Modou Fall, le chef de l’Etat a décidé de s’engager en politique à ses côtés. Il a tout d’abord rendu un vibrant hommage au défunt saxophoniste, Bira Guèye, avant de promettre la construction d’une unité industrielle artistique. Auparavant, le président de la République a procédé à la pose de la première pierre de la Grande mosquée de Pikine qui va être réalisée pour un coût total de 700 millions Frs Cfa, avec une capacité totale de 3 500 places. Ladite grande mosquée sera construite dans un délai de douze mois, selon les assurances du chef de l’Etat.

Commentaires