Réactions des membres du PDS après la libération de Karim Wade

Quelques heures après la libération de Karim Wade, le Parti démocratique Sénégalais (Pds) flingue l’Etat. Des membres du Parti démocratique sénégalais (Pds) estiment que la lutte va continuer. Selon le Pds, la libération n’est que la première étape de lutte. Il reste d’autres étapes. «La lutte continue. Sa libération n’est que le premier jalon.

Le second, c’est qu'il soit blanchi. Après cela, comme nous l’avions fait avec son père, nous allons l’accompagner jusqu’au palais en 2019», dira la député Woré Sarr qui remercie de passage le Khalife général des mourides qui selon elle, n’a ménagé aucun effort pour la libération de Karim Wade.

D’autres responsables soutiennent que l'Etat s'est empressé de gracier Karim Wade pour anticiper sur la décision du Tribunal de grande instance de Paris qui va sortir un verdict en faveur de Karim Wade.

Ce qui n’arrangera pas l’Etat. Cette grâce, c’est pour berner les gens. Le Pds exige que Karim Wade soit blanchi pour qu'il puisse porter leur candidature à la présidentielle 2019. Pour rappel, Karim a été libéré ce vendredi 24 juin 2016 vers 2 h du matin. Il a été condamné à 6 ans ferme pour enrichissement illicite par la Cour de répression de l'enrichissement illicite (Crei).

Photos: 

Commentaires