Mouhamadou Mawloud Diakhaté responsable politique Afp de Dakar Plateau: «La formation joue un rôle important dans les partis»

 

Par Ibrahima DIA

Ce dimanche 08 octobre 2017 M. Mouhamadou Mawloud Diakhaté responsable politique de l'AFP était face à la presse à la Médina. Durant cette rencontre le membre du Haut Conseil des Collectives Territoriales chargé de la commission du développement des territoires a évoqué le rôle primordial de la formation dans les partis politiques, l'actualité et l'avenir de l'AFP qui selon lui est de vivre une alternance générationnelle qui a commencé depuis longtemps.

«La formation joue un rôle important dans les partis» a déclaré ce dimanche M. Mouhamadou Mawloud Diakhaté devant la presse ce dimanche 08 octobre 2017 à la Médina. Il poursuit en affirmant que c'est le parent pauvre des états majors politiques de ce pays. M. Diakhaté estime que ces structures ont été dépassées par les nouvelles technologies de l'information et de la communication et forcement, elles doivent se mettre au diapason de l'heure. Le responsable de Dakar plateau rappelle l'existence dans le passé "d’écoles du parti " qui préservaient les idéologies car quand un progressiste parlait, tu le reconnaissais facilement, de même qu’un libéral ou un marxiste léniniste. Mais à cause des coalitions, les idéologies sont mises en berne.

Parlant du Haut Conseil des Collectivités Territoriales, M. Diakhaté estime qu'elle participe à l’équilibrage territorial du pays car Dakar absorbe 80 % des activités économiques du Sénégal et qu'il y a lieu de susciter le dialogue des territoires, les coopérations entre les communes de régions diverses, l’intercommunalité par le dialogue entre les territoires et la concertation afin de promouvoir une véritable politique de décentralisation et de bénéficier de l'apport des services publics et des partenaires techniques et financiers. 

Évoquant son parti l’AFP, le responsable chargé de la formation soutient que sa formation politique est en train de vivre une alternance générationnelle depuis longtemps, les jeunes et les moins âges qui n'ont pas connu les gouvernements précédents sont très représentes dans les postes de direction du parti. Il annonce déjà une feuille de route en vue de massifier le parti car après cette législature ou le nombre de députés progressistes a diminué passant de 12 à 6 postes, il urge de reconquérir les terrains perdus. A propos de l'affaire Yavuz selim, le responsable de l'AFP pense que l’État doit se tourner vers les intérêts du peuple c'est à dire du côté des 3000 élèves. 

Pour terminer M. Mouhamadou Mawloud Diakhaté a rendu un hommage au président Moustapha Niasse qui a commencé le travail de rupture à l'Assemblée Nationale et qui se poursuivra lors de cette 13 législature. Il a cité par exemple l'innovation majeure de la traduction simultanée en 14 langues qui permet aux parlementaires de mieux s’imprégner des débats et de jouer leur rôle. 

 

                                                                                        

Commentaires