El Hadji Malick Guèye, ancien député, sur l'affaire du maire de Dakar: «Que Khalifa Sall cesse d’insulter l’intelligence des Sénégalais»

 

Par Abdoulaye Ndiaye

L'ancien député libéral de Latmingué, El Hadji Malick Guèye, a fait une déclaration sur l'affaire de la caisse d'avance de la mairie de Dakar. Nous vous proposons in extenso la tenuer de cette déclaration musclée contre Khalifa Sall. 

"La reddition des comptes est une exigence populaire. Tous ceux qui gèrent des deniers publics doivent s’attendre qu’on leur demande de rendre compte. Au lieu de donner des arguments, il a passé son temps à se victimiser et à bluffer les Sénégalais. Qu’il sache que cette stratégie ne passera pas. Il se moque des Sénégalais et de la justice. Les Sénégalais doivent apprendre à respecter leur justice. C’est quelque chose de très important. S’il n’y a pas de justice, le pays va sombrer dans l’anarchie. On ne doit pas jouer avec la justice. On doit aux acteurs de la justice respect et considération. Qu’on cesse de mêler le Président Macky Sall à cette affaire. Il n’y est pour rien. La séparation des pouvoirs est devenue une réalité au Sénégal. Que Khalifa Sall cesse d’insulter l’intelligence des Sénégalais. Avant d’aspirer à diriger les Sénégalais, il doit prouver son innocence dans cette affaire. 

J’appelle l’opposition à savoir raison garder. Les opposants doivent comprendre que c’est Dieu qui a mis Macky Sall à la tête du Sénégal. C’est son destin. Nul ne peut combattre la volonté divine. Qu’ils laissent Macky Sall en paix. Nous encourageons le chef de l’Etat à poursuivre sur sa lancée. Il a fini de mettre le Sénégal sur les rampes de l’émergence".

 

Commentaires