Désordre lors du lancement du slogan Podor horizon 2019: Amy Seck Gaye jette l’anathème sur les pro-Cheikh Oumar Hann

 

Le désordre noté lors du lancement du slogan “Podor Horizon 2019“, le dimanche dernier, dans la commune de Méry, n’est pas du goût de la conseillère municipale de l’Alliance pour la République (Apr) de Podor commune, Amy Seck Gaye. La coordonatrice dudit parti dans le quartier Synthiane accuse les proches du directeur du Coud, Cheikh Oumar Hann, non sans appeler à l’unité derrière le coordonateur Apr de Podor, le ministre Abdoulaye Daouda Diallo. Venue de Podor commune, à la tête d’une forte délégation, notamment 4 bus et 6 minicars, la conseillère municipale de l’Alliance pour la République (Apr) dans la commune de Podor, Amy Seck Gaye semble avoir gardé un goût amer du lancement du slogan “Podor Horizon 2019“.

En effet, rencontrée dans la commune de Méry à Podor, elle a déploré le désordre constaté dès la venue des responsables politiques, qui ont effectué le déplacement pour soutenir le coordonnateur de l’Apr à Podor, le ministre Abdoulaye Daouda Diallo, dans son initiative qui vise la réélection du président Macky Sall dès le premier tour, en 2019. Cela, même si elle se dit satisfaite de la «forte mobilisation» de Podor commune «grâce à elle».
 
Sur les raisons de ces actes d’indiscipline, notamment les bagarres, le bruit, le désordre total, etc, la chargée à la Vie politique de l’Apr au sein du Bureau communal de Podor trouve que deux raisons sont à pointer du doigt. Tout d’abord, elle pense qu’au vu de la formation rampante de «deux tendances dans le département», à savoir un camp proche du ministre Abdoulaye Daouda Diallo, et l’autre favorable au Directeur du Coud, Cheikh Oumar Hann, des mesures sécuritaires n’ont pas été prises. Pour elle, la sécurité n’était pas au rendez-vous et il fallait la renforcer. Ensuite, celle qui se définit comme «militante de la première heure à l’Apr» pointe un doigt accusateur sur les proches de Cheikh Oumar Hann. A son avis, «c’est l’autre tendance favorable à Cheikh Oumar Hann qui est à l’origine du désordre». Pour elle, ce sont ces derniers, une fois arrivés en voiture, qui ont «jeté des pierres à la foule et semé le désordre».
 
Convaincue que le ministre Abdoulaye Daouda Diallo est leur «avenir politique», elle a par conséquent lancé un appel à tous les militants du département de Podor. Amy Seck Gaye a invité les militants et autres responsables à se «ranger derrière le coordonnateur légitime de l’Apr à Podor, le ministre Abdoulaye Daouda Diallo», qui est à la tête du département «par la grâce de Dieu», note-t-elle. Pour elle, le ministre des infrastructures est un «homme de confiance du président Macky Sall». Qui plus est, selon elle, «Abdoulaye Daouda Diallo aide tout le monde». Donc, elle est d’avis que la création de deux tendances n’en vaut pas la peine, dès lors que les deux leaders politiques ont tous la même vision, notamment celle de réélire le président Macky Sall dès le premier tour, en 2019.

Commentaires