Ahmet Suzanne Camara: «Boun Abdallah Dionne ou Aminata Touré ont le profil pour diriger la liste de Benno Bok yakar» 

 

Par Ibrahima DIA

A quelques mois des législatives, on assiste à un activisme fébrile dans les différents états majors politiques tant du côté du pouvoir que de l'opposition. Interpellé sur les questions de l'heure M.  Ahmed Suzanne Camara 1er vice président du Conseil Départemental de Kounguel se lâche  «Boun Abdallah Dionne ou Aminata Touré ont le profil pour diriger la liste de Benno Bok yaakar aux législatives de juilllet 2017».

Vola la conviction exprimée par M. Ahmet Suzanne Camara rencontré en marge d'une réunion des cadres de son parti. Il précise qu'à l'Apr nous avons ces deux profils qui sont intéressants et peuvent nous mener à la victoire. On entend par ci ou par là des candidatures farfelues, ce n'est pas du sérieux précise t-il. Concernant le scrutin proprement dit, M. Camara nous indique que c'est un réchauffement en vue de la présidentielle de 2019, test grandeur nature et que son parti est prêt  en procédant par étape. Premièrement il s'agit de faire inscrire  les électeurs, suivis de la période de retrait de cartes avec sa fameuse période de contentieux. Ça c'est le travail des cellules de base de notre formation politique. Par la suite c’est à la direction du parti et de la coalition Benno Bok yakar de procéder à de bonnes investitures. Il ne faut pas choisir n'importe qui mais des femmes ou des hommes qui ont une légitimité populaire qui pourront nous éviter des  «votes sanctions ». De toutes les façons le président Macky a le dernier mot. Concernant le Département de Kounguel dont il est le premier vice président, Il indique que le Président a promu beaucoup de fils de ce département mais aussi qu'il a laissé en rade des militants de première heure qui ont joué un rôle important dans le parti depuis 2009. Notre collectivité locale doit avoir les infrastructures de son rang. Il précise que c'est le Président Macky Sall qui a permis à Kounguel d'être érigé en Département alors qu'il était Premier Ministre en 2007. On s'est battu et il a diligenté ce projet. Pour terminer le Premier Vice Président du département de Kounguel demande à tous de se mobilier pour éviter ces votes toxiques qui profiteront à ces partis "télécentres". Il cite l'exemple de Me El hadj Diouf qui a engrangé 300 voix à Kounguel constitués que de mécontents qui ne se sont pas retrouvés dans nos listes. L'heure est à la mobilisation précise t-il.

Interrogé sur la cellule des enseignants Apr , il a déroulé son programme du mois de mars par des séminaires de renforcement pour mieux préparer les élections de 2017 et 2019.

Commentaires