"Mauvais perdant" et "jaloux", Maître Gims met les points sur les i

 

Le chanteur aime prendre des décisions radicales quand il n'est pas content.

Peu après avoir annoncé qu'il arrêtait sa carrière musicale (c'était une blague), Maître Gims, 30 ans, a juré sur Instagram qu'il ne remettrait plus jamais les pieds aux NRJ Music Awards. Déçu de ne pas gagné de prix samedi soir, le chanteur s'est expliqué dans l'émission de Cauet ce lundi à la radio. "Malgré mes lunettes, je suis quelqu'un d'entier, c'est vrai que je balance souvent des choses comme ça sur les réseaux sachant que je ne m'exprime pas énormément. Donc voilà j'ai balancé ça sur le moment, comme pas mal de gens j'ai été un peu surpris des résultats."

Traité de "mauvais perdant", Maître Gims a précisé: "Je ne méprise pas du tout l'émission sinon j'en aurais même pas parlé, j'aurais même pas calculé. Ça prouve que c'est un truc que j'attendais depuis pas mal de temps. Je m'étais préparé. Il n'y a pas d'histoire de jalousie ou de comparaison ou d'envier la carrière d'untel ou untel." Il rappelle le succès de sa chanson "Sapés comme jamais", même si c'est Amir qui a remporté le trophée de l'année avec "J'ai cherché". 

"Je suis super content. Je n'échangerai ce qui m'arrive pour rien au monde. Je devais en parler. C'est pas une défaite pour moi, au final il y a Bruno Mars qui a dansé sur Sapés comme jamais. C'était top, c'était kiffant, c'était énorme", poursuit l'ancien membre de Sexion d'assaut. Il en veut surtout au système de votes des NRJ Music Awards. "Les gens ne sont pas fous, ne sont pas bêtes. Ils savent ce qu'il se passe. Les votes, on peut te faire croire ce que tu veux. C'est compliqué, il faut faire un truc plus simple." Sera-t-il là l'année prochaine? "Non, je ferai un message vidéo comme les Fréro Delavega."

Commentaires