Un artiste russe en garde à vue après avoir mis le feu à la Banque de France

 

PARIS L'artiste russe contestataire Piotr Pavlenski et sa compagne Oksana Chaliguin ont été placés en garde à vue à Paris après avoir mis le feu à la Banque de France dans la nuit de dimanche à lundi, relayent l'Express et le Huffington Post.

Cet opposant à Vladimir Poutine connu pour ses auto-mutilations s'était notamment rendu célèbre en 2013 en se clouant les testicules au sol devant le Kremlin à Moscou. En 2016, il avait mis le feu à la porte du siège du FSB, les services secrets russes, un geste qui lui a valu sept mois d'emprisonnement et une amende. 

L'artiste a expliqué son geste de la nuit dernière dans un communiqué relayé sur Twitter par la Femen Inna Shevchenko. "Mettre le feu dans la Banque de France, c'est mettre l'éclairage sur la vérité que les autorités nous ont forcé à oublier. La Bastille a été détruite par le peuple révolté ; le peuple l'a détruite comme symbole du despotisme et du pouvoir. Sur ce même lieu (la Banque de France est située place de la Bastille, NDLR) un nouveau foyer d'esclavage a été bâti, la banque, qui trahit les révolutionnaires et qui sponsorisa le Versailles criminel. La Banque de France a pris la place de la Bastille, les banquiers ont pris la place des monarques."

La Banque de France va porter plainte
Réfugié en France, Piotr Pavlenski, 33 ans, vit à Paris avec sa compagne et ses deux enfants. En décembre 2016, il a été accusé en Russie d'agression sexuelle sur une actrice de théâtre. Pavlenski a toujours clamé son innocence, expliquant avoir été victime "d'une sale intrigue". 

La Banque de France a de son côté annoncé lundi son intention de porter plainte. "Le sas de la Banque de France a été touché, sans impacter les systèmes de sécurité. (...) La succursale ne sera pas ouverte jusqu'à nouvel ordre. La Banque de France ne pourra pas assurer ses services auprès des particuliers et des entreprises", a précisé un porte-parole de l'institution.

Commentaires