Russie: La nouvelle stratégie de cybersécurité de Poutine

 

La Russie s'est dotée, mardi 6 décembre, d'une nouvelle doctrine de «sécurité informatique et informationnelle», approuvée par Vladimir Poutine. Il s’agit pour la Russie de «prévenir des conflits militaires que pourrait provoquer l'utilisation des technologies informatiques», mais aussi de développer ses propres technologies de façon à s’affranchir des influences étrangères.

Avec notre correspondante à Moscou, Muriel Pomponne

Le texte constate que l’industrie russe des technologies de l’information et de la communication reste très dépendante des technologies étrangères et donc des intérêts géopolitiques de l’étranger. Il propose de former des cadres dans ce secteur afin de mettre un terme à cette dépendance.

Un des buts de la Russe est de « développer un système national de contrôle » de l'Internet russe, et d’interdire au secteur public d’utiliser les technologies étrangères. Le texte relève également « une tendance à la hausse dans les médias étrangers de publications d'articles ayant un ton négatif sur la politique de la Russie ».

Pour rendre son image « objective » à l’étranger, la Russie a l’intention d’utiliser largement les nouvelles technologies. Et elle est prête à faire face à une stratégie qui vise à défigurer les faits historiques, afin d’exercer une pression idéologique sur la Russie.

PUBLICITÉ

 

inRead invented by Teads

 

Il s'agit enfin, de contrer les tentatives d'« influencer la population russe, notamment la jeunesse, dans le but d'éroder les valeurs spirituelles et morales traditionnelles russes ». Parmi les entités hostiles à la Russie, le document cite les groupes terroristes et extrémistes, les communautés ethniques et religieuses, et les organisations de défense des droits de l’homme.

→ A (re) lire : Russie: les réseaux sociaux sous surveillance

Commentaires