Brésil: Dilma Rousseff demande au sénat de ne pas accepter un coup d’Etat

 

La présidente brésilienne, Dilma Rousseff, a demandé ce lundi 29 août, au sénat de ne pas se faire complice d’un coup d’Etat  qui va  aggraver la crise au brésil et de lui rendre justice parce qu’elle est innocente.

«N’acceptez pas un coup d’Etat qui va aggraver la crise au lieu de la résoudre. Je vous demande de rendre justice à une présidente honnête qui n’a jamais commis un acte illégal, que ce soit dans sa vie privée ou dans l’exercice de ses fonctions publiques. »,  a déclaré Dilma Roussef pour tenter de convaincre les sénateurs brésiliens avant d’ajouter que ce qui est en jeu n’est pas seulement son mandat mais le respect des urnes, la souveraineté du peuple brésilien et la constitution.

Dilma Roussef élue avec 54 millions de voix pour réaliser un programme qui donne des droits à tout le monde est accusée de maquillage de comptes publics.

Commentaires