Benoit De Ruffray, Pdg du Groupe Eiffage: «Le Sénégal, une vitrine de rayonnement de l’entreprise»

 

«Notre signature c’est savoir faire la différence», a d’emblée martelé Benoit De Ruffray, Président directeur général (Pdg) du Groupe Eiffage face à la presse après une visite effectuée vendredi dernier au Musée Les Dents de la Mer (Keur Senghor, Fann Résidence) dans le cadre de la célébration des 90 ans de présence d’Eiffage au Sénégal.

C’est en ces mots qu’il marque le caractère «inamovible» d’Eiffage au Sénégal, malgré la présence chinoise et autres dans le marché local. «J’ai la grande fierté de dire, qu’Eiffage au Sénégal, grâce à tous les sénégalais de l’entreprise, c’est le pays qui recourt exactement à Eiffage à l’échelle du monde. Parce que nous aimons ce que nous faisons et le faisons bien à tout égard. Nous occupons une place incontournable dans tous les secteurs d’activité tournés vers le bâtiment, les travaux publics, les concessions et la gestion des process industriels», a-t-il expliqué.

Projetant sur l’avenir d’Eiffage au Sénégal, M. Ruffray dira: «90 ans de présence au Sénégal est important mais reste une étape. Nous avons accompagné le Sénégal dans toutes les évolutions. Que ce soit l’ouverture au monde avec la construction du Port autonome de Dakar (Pad), le financement d’infrastructures, l’agriculture (irrigation) et tout dernièrement l’élément catalyseur de la croissance économique avec la première autoroute de l’Afrique de l’ouest en construction».

Eiffage est intéressé par le TER

«Nous sommes grandement intéressés par la construction du Train express régional (Ter)», a clairement indiqué le Pdg du Groupe Eiffage suite à une interpellation. Pour lui: «Le Sénégal reste une vitrine de rayonnement de l’entreprise (Eiffage)… Ça fait 90 ans qu’Eiffage fait la différence au Sénégal. Par conséquent, il n’y a aucune raison d’arrêter la collaboration. Notre signature, c’est savoir faire la différence et je puis vous assurer qu’avec les équipes que nous avons au Sénégal ça fait 90 ans que nous faisons la différence», a-t-il soutenu. 

KEUR SENGHOR FANN RESIDENCE : Le musée s’éteint par défaut d’entretien

Des mesures idoines d’entretien doivent être prises pour garder longtemps le musée Léopold Sédar Senghor (Keur Senghor Fann résidence). Vu de l’extérieur, tout est nickel, mais de dedans il se pose un problème réel d’entretien (eau, électricité, entretien).

Heureusement, soutiennent certains, qu’Eiffage, dans le cadre de ses activités marquant les 90 ans de sa présence au Sénégal, s’est donnée les moyens de nettoyer le musée pour accueillir ses hôtes.

Rachetée par l’État du Sénégal et érigée en musée national, la maison de Léopold Sédar Senghor a été réhabilitée par Eiffage. Il a été inauguré le 30 novembre 2014 à l’occasion du XVème sommet de la Francophonie. Construire est une bonne chose mais entretenir, c’est encore meilleur !

Commentaires