Tambacounda-Sina Cissokho, sur la préparation de la semaine culturelle: «Le panel, c’est pour mieux faire comprendre le triptyque culture, paix et développement»

 

Par Abdou DIEYE (Actu24, TAMBA)

Le conseil départemental de Tamba qui prépare depuis quelques temps la deuxième édition de la semaine des arts, des lettres et de la culture veut une parfaite organisation des manifestations. A cet effet, un panel dirigé par le professeur Aziz Tandian, directeur de l’agence régionale de développement est initié par l’institution, histoire de mieux faire comprendre la triangulaire, paix, culture et développement. Selon le président de l’institution, l’aspect folklorique est très important dans les manifestations cependant, précise Sina Cissokho, c’est aussi l’occasion de mettre à profit les réflexions et autres idées des panélistes, afin de mieux faire comprendre les enjeux de la  culture, dans un processus de paix et de développement.

Le thème retenu pour cette année est, «la culture au service de la paix, de la sécurité et du développement», informe le président du conseil départemental de Tamba. C’est pourquoi, avant le lancement officiel de la  cérémonie, il est initié ce panel durant lequel, des réflexions et autres débats sur la culture, la paix et le développement seront à l’ordre du jour. C’est une manière de permettre aux populations et aux acteurs culturels de mieux être en phase avec le thème choisi, explique, Sina Cissokho. Ce panel est une prélude aux manifestations et,  il   contribue grandement à une meilleure saisie du sens du thème retenu et des enjeux de l’action de la culture dans un processus de paix et de développement, laisse entendre Sina Cissokho.

Au demeurant, ajoute-t-il, le thème de cette année s’y prête à merveille car, par-delà l’actualité internationale certes assez préoccupante, il s’agit aussi de susciter une réflexion beaucoup plus globale sur les fondements culturels de nos différentes nations qui composent la sous-région ouest africaine. C’est d’ailleurs les raisons qui font que les attentes à l’issue de ce panel sont fortes car il s’agit de préparer et de mieux informer les populations et les acteurs culturels sur l’essence même des journées et des manifestations, martèle le maitre d’œuvre des manifestations. 

Le préfet du département qui a ouvrait la cérémonie s’est lui dit réjoui du Panel au cours duquel, des initiatives et idées susceptibles de valoriser le patrimoine culturel régional naitront. Il a aussi dit saluer l’engagement des acteurs culturels sans qui, il serait difficile de nous approprier de notre histoire, de notre culture. L’administrateur civil soutiendra que la culture est devenue un moteur du développement d’autant plus que les industries culturelles ont un impact positif sur la croissance. D’où selon, tout l’intérêt de penser à mettre en place des industries culturelles au profit de notre économie. Il poursuit que la culture, dans sa fonction, est créatrice de nouvelles solidarités, surtout dans un contexte marqué par le sectarisme, le communautarisme, entre autres, qui constituent des atteintes graves à l’intégrité des pays et des individus.

Il faut signaler que la semaine est prévue du 22 au 25 octobre 2016.

Commentaires