Mbagnick Ndiaye Ministre de la Culture et de la Communication: «Les écrivains ont grandement contribué à la chute de l'Apartheid»

 

Par Ibrahima DIA

Dakar a abrité ce lundi 22 Mai 2017 l'ouverture de la  rencontre internationale des délégués de l’Union des écrivains d’Afrique, d’Asie et d’Amérique latine (AAALWU), sous la présence de M. Magnick Ndiaye Ministre de la Culture et de la Communication. A ce propos le ministre a évoqué le rôle joué par les écrivains dans la lutte contre l'Apartheid et actuellement le  rôle qui est le sien dans la lutte contre le terrorisme en éclairant les consciences.

«Les écrivains ont grandement contribué à la chute de l'Apartheid» a affirmé le Ministre Mbagnick Ndiaye à l'occasion de l'ouverture de la rencontre internationale des délégués de l'union des écrivains d’Afrique, d’Asie et d’Amérique. Il poursuit en affirmant que l'heure est venue de s'adapter à la nouvelle situation mondiale caractérisée par le terrorisme. Maintenant les écrivains doivent décrypter le phénomène en faisant tomber le mythe martèle t-il.

Le thème de cette réunion  est: «La littérature, langage de paix dans un monde en turbulence». Elle a vu la participation des délégués venus de tous les continents membres de l'organisation.

Pour  le Sénégalais Abdoulaye Fodé Ndione, Président de l'Union interpelle au-delà du génie de l’écrivain, chaque personne éprise d’un idéal de paix et de justice dans un contexte de recul des libertés et qu'il y’aura toujours des personnes engagées dans la voie de la tolérance pour solutionner les zones de turbulences. 

Auparavant M. Alioune Badra Beye Président de l'association des écrivains a souhaité la bienvenue aux participants et estime que le Sénégal est honoré car c'est la première rencontre en Afrique noire pour une organisation qui est vieille de 60 ans. Cela est dû à la tradition démocratique et qu'aucun écrivain n'a été inquiété ou emprisonné de par ses écrits.

Commentaires