«Et si Moustapha Ba refusait le développement de DIOKOUL»

 

- Dans la livraison d’un quotidien de la place sous le  N°6701 du mardi 06 Septembre 2016 avec comme  titre : « un terrible feu couve  à Diokoul », Monsieur, Moustapha Bâ, ancien P.C.R de Diokoul Diawrigne a voulu jeter le discrédit sur l’important projet agricole de Seneginda.

Monsieur le Maire,

-          Le gouvernement du Sénégal en partenariat avec le Seneginda veut atteindre l’autosuffisance en pomme de terre à l’horizon 2018.La consommation annuelle du Sénégal en pomme de terre est estimée à 90.000 Mille tonnes. L’objectif est pour Senegindia de produire la moitié et encadrer les paysans sénégalais à  produire l’autre moitié.

-          L’autosuffisance alimentaire nous permettra d’être moins dépendants  de l’extérieur, de ne pas dépendre des fluctuations du marché, de ne pas acheter des devises pour l’importation et donc d’être véritablement indépendant.

-          Pour moi, Monsieur le Maire ; la seule et unique voie pour le développement de ce pays est de produire consommer, produire transformer, produire exporter  .Senegindia va encadrer des Sénégalais ….à mettre en place à Kébémer une unité  de production de frites surgelées, de chips et produits dérivés.

-          Bien que formé à l’école communiste (L.D.M.P.T), vous devriez savoir que le monde a changé maintenant car c’est la liberté d’entreprendre qui est encouragée partout même en Chine et en Russie. Le partenariat public- privé est la mode partout. Le public encadre, oriente et encourage l’investissement privé national e(t international. En prönant le moins d’Etat et le mieux d’Etat, le président Abdou DIOUF avait amorcé le virage du Sénégal vers le libéralisme .Si le gouvernement se bat pour améliorer le doing-bisness, c’est pour rendre le Sénégal plus attractif et plus réceptif de l’investissement étranger .Quand le Maire de Diokoul soutient que dans toute la Région de Louga il n’y a pas de projet d’un tel montant (25 Milliards ), il n’a fait que reprendre les propos du receveur des impôts et domaines de Louga qui est la personne la mieux indiquée pour apprécier à sa juste valeur l’envergure du projet, Maintenant si vous dites que quand vous étiez aux commandes vous aviez eu à présenter de beaux et grands projets , on vous le concède, mais nous ne sommes pas dans des films de science-fiction , c’est du réel ,  du palpable, du concret.

-          Concernant les actes administratifs que vous décriez,, vous devriez savoir qu’il n’y a pas de rapport hiérarchique entre le Maire et le Sous préfet. Le maire administre librement , le Sous préfet contrôle la légalité des actes  et le Sous-Préfet en outrepassant ses prérogatives s’est trompé d’époque.

-          Le préfet de Kébemer,  le Gouverneur de Louga, le Receveur des impôts et domaines, le Chef Régional de l’urbanisme et leurs ministères de tutelle sont tous unanimes qu’il faut une délibération en bonne et due forme et non un avis.

-          Je ne sais pas pourquoi la majorité de la population de Diokoul Diawrigne a décidé de vous débarquer à la tête de cette commune mais cela ne justifie pas que vous voulez vous transformer en pyromane et mettre un terrible feu à Diokoul

 

Monsieur Guilé GNINGUE

Opérateur économique

Partenaire de Senegindia.

Commentaires