Tunisie: Un « Monsieur Sécurité » à la tête de la mission de l’UE

Sa nomination sera officialisée dans les prochaines semaines, mais elle est acquise.

Le diplomate français Patrice Bergamini (photo), 46 ans, chef de la division des relations euroméditerranéennes au Service européen pour l’action extérieure, dirigera la délégation de l’UE en Tunisie. Il remplacera l’Espagnole Laura Baeza, en poste depuis quatre ans, qui s’est illustrée en défendant bec et ongles le projet de nouveau traité de libre-échange approfondi en négociation entre Tunis et Bruxelles, l’Aleca.

L’arrivée de Bergamini indique-t-elle un changement dans l’ordre des priorités ? Ce conseiller aux Affaires étrangères, qui a été membre du cabinet de Catherine Ashton, a un profil plus sécuritaire. Il a dirigé, en 2010, l’Agence européenne du renseignement (Sitcen).

Commentaires