Sénégal-Partenariat-Serigne Mbaye Thiam: Le projet Simen entre dans le cadre de la mise en œuvre des Assises de l'Education 

 

Par Ibrahima DIA

Une cérémonie de signature d'une convention entre le Ministre Serigne Mbaye Thiam, et le Directeur général de Microsoft Afrique Subsaharienne, Amr Kamel a eu lieu ce vendredi 02 décembre 2016 à Dakar dans le cadre de l'accompagnement du projet SIMEN pour l'amélioration des performances à l'école avec les nouvelles technologies.

«Le projet SIMEN ou Système d’information et de Management de l’Education Nationale entre dans le cadre de la mise en œuvre des conclusions des assisses de l'Education. Tels sont les propos du Ministre de l'Education nationale à l'occasion de la cérémonie de signature d'un accord de partenariat entre le géant de l'informatique Microsoft et le Ministère de l'Education du Sénégal, après le Rwanda et la Côte d’ivoire. Il poursuit en affirmant que les recommandations de ces dites assises sont appliquées dans le cadre de notre politique qui consiste à tout faire pour la réussite du secteur de l’Education. M. Thiam a aussi saisi cette occasion pour remercier les gouvernements qui ont contribué à équiper ce projet pour 591 millions du Japon et 36 millions du Canada. 

Rappelons que le projet Simen, vise une meilleure utilisation des nouvelles technologies dans la conception, la mise en œuvre et le suivi-évaluation des politiques éducatives du Sénégal. Ses objectifs majeurs sont: l’amélioration des services rendus aux usagers et le renforcement des performances au niveau des élèves et enseignants 

Pour sa part, M. Amr Kamel, Directeur général Microsoft Afrique a assuré au gouvernement du Sénégal toute sa disponibilité à accompagner ce projet pour davantage de performances dans le domaine de l'Education.

De son côté, M Bacary Badiane qui a pris la parole au nom des parents d’élèves, a renseigné que les parents se réjouissent de ce projet.

Enfin Dr Amadou Diaouné du SUDES au nom des syndicats d'enseignants s'est réjoui de ce type de partenariat et a plaidé pour «une alphabétisation numérique» des enseignants parce beaucoup d'entre eux ne savent pas utiliser l'outil informatique.

Commentaires