Sénégal-Journées du Transport Aérien, Maïmouna Ndoye Seck Ministre: «Le projet hub aérien est un pilier important de l'axe 1 du Pse»

 

Par Ibrahima DIA

Le ministère du Tourisme et des transports aériens a organisé ce jeudi 30 mars 2017 à Dakar des journées du Transport aérien jusqu'au 1 avril 2017. Cette rencontre permettra d'échanger sur le projet de relance du Hub aérien sous régional du Plan Sénégal Émergent. Les professionnels de l'aéronautique sont venus de tous les services de l'Etat et des organisations concernés par la question.

«Le projet de hub aérien est un pilier important de l'axe 1 du Plan Sénégal Émergent et vise la transformation structurelle de l’économie, avec la mise en place d'un hub mufti-services dans une optique de développement plus équilibré, de promotion des terroirs et de pôles économiques viables, afin de stimuler le potentiel de croissance sur l'ensemble du territoire». Tels sont les propos de Mme Maïmouna Ndoye Seck, Ministre du Tourisme et des transports aériens.

Elle poursuit que ce projet vise la mise en service d'un aéroport de dernière génération, l'existence d'un pavillon national fort et la mise aux normes des aéroports et aérodromes régionaux. Mme Seck estime que ce hub aérien, associé aux projets de développement du tourisme, sera un levier de croissance économique et de création d’emplois, avec l'objectif d’atteindre, à l'horizon 2023, 5 millions de passagers et 3 millions de touristes. Pour elle, l'année 2017 constitue une année d'envol pour le Transport aérien du Sénégal.

Mme le Ministre suggère dès à présent à commencer à réfléchir sur l’après ouverture de ce hub aérien. Elle estime que les pays de la sous région doivent développer un partenariat solide sur le plan technique, commercial entre toutes les compagnies de nos pays et elle invite Air Sénégal à travailler dans ce sens.

La date butoir du Pse de 2035 peut être bien atteinte avant et qui dit émergence parle d'un secteur aérien performant, donc avertit-elle, on doit être prêt. Le ministère doit aussi travailler avec l'opérateur pour une bonne optimisation des coûts  du nouvel aéroport.

Commentaires