Polémique sur la mort du motard Massaer Diop: Le Hcct de Tanor dément l'avoir abandonné sur les lieux de l'accident

Des membres du Haut Conseil des collectivités territoriales et des proches du patron du Ps, ont tenu une conférence de presse hier, pour apporter des précisions par rapport à l’information parue dans un quotidien de la place faisant état de colère de la Gendarmerie contre Ousmane Tanor Dieng, qui n’aurait pas attendu l’arrivée des pompiers pour continuer son chemin après la mort accidentel du motard Massar Diop. 

«Face à cet événement tragique, le cortège, très éprouvé, s’est immédiatement arrêté et les mesures d’assistance tendant à alerter les sapeurs-pompiers et la brigade de gendarmerie de Mbour, ont été initiées par le Gendarme Malang Sané, membre de la sécurité du Président du Haut- Conseil. 

Le Président du Haut Conseil a, de son côté, saisi le Ministre des Forces armées, compte tenu de la gravité de l’accident. L’ensemble de la délégation, comprenant notamment certains membres du bureau ainsi que des représentants des familles religieuses au sein de l’Institution, est resté sur les lieux jusqu’à l’enlèvement du corps par les sapeurs-pompiers», précisent-ils. 

Le Hcct condamne «cette forme scandaleuse de traitement de l’information dont l’unique dessein est de propager de fausses nouvelles dans le but de porter atteinte aux institutions de la République

D’ailleurs, le Hcct se réserve le droit d’user des voies et moyens qu’il juge appropriés en de telles circonstances». Le Haut Conseiller Mohamadou Barro et la député Yéya Diallo, témoins oculaires de l’accident, en sont enragés et ont tenu à rétablir la vérité un peu partout sur les réseaux sociaux, rapporte L'As.

Commentaires