Nouvel incendie à Pak Lambaye: Trois ateliers de menuiserie partent en fumée

 

 

Alors qu’on n’a pas encore fini d’épiloguer sur l’incendie qui a ravagé une grande partie de Pak Lambaye et son lot de plus 70 sinistrés pour une perte estimée à plus de 500 millions environs, ameutant toute la République et un ballet incessant de politiques et de souteneurs et voilà qu’un autre incendie s’est déclaré encore dans l’autre bout du même Pak où on note une forte concentration des ateliers de menuiseries tourneurs.

Le feu s’est propagé vite dans un atelier avant de s’attaquer aux autres places d’affaires avec l’aide du vent et du bois en abondance sur le site. Il a fallu l’intervention des sapeurs pompiers de la brigade établie dans l’hôtel de ville de Pikine pour circonscrire le feu. Les hommes du Major Attou Seck alertés très tôt ont envahi le lieu du sinistre pour circonscrire le feu.
 
Ayant une bonne maitrise de la zone, les soldats du feu n’ont pas mis beaucoup de temps pour le maitriser malgré, le problème d’accessibilité toujours évoqué. L’étroitesse des rues a un peu perturbé l’intervention des soldats du feu qui se montrent très tenaces devant un brasier. Même si trois ateliers de menuiserie de bois ont été calcinés.
 
Pour rappel, lors de la rencontre de sécurité sur le Pak Lambaye avec ses occupants, initiée par gouverneur de Dakar, la question de la réhabilitation et de la restructuration a été soulevée dans la zone des places d’affaires. Il urge d’en rajouter les zones qui sont aux alentours où des places d’affaires et ateliers de menuiseries essaiment. Et pour cause, ces zones présentent les mêmes configurations que la zone ravagée par l’incendie. Les maires de Dalifort et de la ville de Pikine avaient pris l’engagement de construire des bouches d’incendie pour faciliter aux sapeurs le ravitaillement en eau des camions citernes. L’origine de l’incendie serait lié à un court-circuit, a soutenu un commerçant.

Commentaires